samedi 2 décembre 2017

Matthieu Ricard : «Le bouddhisme est clair dans sa condamnation de la violence»

Le moine bouddhiste Matthieu Ricard condamne sans appel la violence qui s'exerce en Birmanie envers la minorité musulmane des Rohingyas. 

Il s'interroge sur les déclarations mitigées d'Aung San Suu Kyi.

"On ne peut qu'être atterré par les violences perpétrées par l'armée birmane à l'encontre des Rohingyas avec la bénédiction du clergé. L'armée nie les faits, mais quand 600.000 personnes fuient leurs habitations dans des conditions épouvantables, il est clair qu'elles sont terrifiées par ce qu'elles ont vécu. Ce nettoyage ethnique est d'autant plus choquant qu'il se passe dans un pays qui se dit bouddhiste et qui devrait donc pratiquer la non-violence.

Le Dalaï-lama- l'a maintes fois répété: «Dans le bouddhisme, il n'y a aucune justification à la violence dans quelque but que ce soit.» Récemment, il a aussi déclaré au sujet de la Birmanie: «Dans de telles circonstances, le Bouddha serait certainement venu en aide à ces pauvres musulmans.» Il a aussi exhorté Aung San Suu Kyi à trouver une solution pacifique à la crise ..."


source ici


Aucun commentaire: