vendredi 12 août 2016

La base, la voie et le fruit.





Le Bouddha n’a pas créé le chemin, il a seulement décrit  notre état actuel, ce que nous devons faire pour le changer et quels seront les résultats.
La base, la voie et le fruit.
C’est notre choix de pratiquer ou non. Si nous disons que c’est trop dur, alors ne nous plaignons pas au Bouddha, parce que dire que c’est trop dur est notre choix. Plutôt que de faire ce genre de choix et le sentir comme si c’était tout injuste, mieux vaut avoir l’attitude que, peu importe combien de temps il faut, je vais faire cela parce que c’est quelque chose de bon. 
Ne restez pas en regardant l’horloge ou votre moniteur d’effort — « Oh, j’ai exercé x quantité d’effort aujourd'hui. (soupir) Je devrais arriver quelque part. » 
Pratiquez juste le chemin avec un esprit joyeux. Vous pouvez être malheureux, si vous voulez l'être, mais étant donné que le chemin  est ce que'il est  et que nous avons à le pratiquer, nous pouvons aussi bien le faire avec un esprit heureux.
Vénérable Thubten Chodron

  


Aucun commentaire: