jeudi 26 février 2015

Les douze liens interdépendants ou la coproduction conditionnée



Les douze liens interdépendants (ou encore les douze liens d'interdépendance, ou la coproduction conditionnée)
pratītyasamutpāda

...
Trois facteurs projetants :
1 - L'ignorance (initiale) - avidyā
2 - Les formations karmiques - samskāra
3 - La conscience - vijñāna

Quatre facteurs projetés :
4 - Le nom et (éventuellement) la forme - nāma-rūpa
5 - Les sphères de connaissance (les sphères sensorielles) -sadāyatana,
6 - Le contact - sparśa
7 - La sensation - vedanā

Trois facteurs producteurs
8 - La soif - tṛṣna
9 - La saisie, l'avidité - upādāna
10 - Le devenir - bhava

Deux facteurs produits :
11 - La naissance - jāti
12 - La vieillesse et la mort - jarā-maraṇa

Cf. Nagarjuna
Répartition des douze liens :
Une série de douze liens se répartit au minimum sur deux vies qui se succèdent, au maximum sur trois vies, avec un décalage plus ou moins long entre la première vie et la deuxième vie, les deuxième et troisième devant en revanche se succéder (il y a des débats sur ce point).
Sur deux vies :
Dans la vie n° 1 : Liens 1, 2, la moitié de 3 (conscience du moment de la cause), 8, 9, 10
Dans la vie n° 2 : Les autres liens dont l'autre moitié de 3 (conscience du moment du résultat)
Sur trois vies :
Dans la vie n° 1 : Liens 1, 2, 3
Dans la vie n° 2 : 8, 9, 10
Dans la vie n° 3 : Les autres liens



Source: UBF

Aucun commentaire: