samedi 31 janvier 2015

Paisible fin de semaine à tous!




Le sens de ta vie est ce que tu fais avec elle.      
Vénérable Damcho
 
*
 
Au centre de chacun, il y a un cœur noble. Ce cœur est la source de nos meilleures aspirations pour nous-mêmes et pour le monde et nous apporte le courage nécessaire pour agir selon ces aspirations. Notre noblesse peut être obscurcie parfois, couverte avec de petites pensées ou bloquée par des émotions confuses qui nous égarent. Cependant, le cœur noble reste intact à l’intérieur de chacun, disposé à s’ouvrir et à s’offrir au monde.
Le XVII Karmapa
 
*

La vie humaine est fort brève ; comme une lueur, elle est impermanente. Ill faut renoncer à la vie présente pour ne s’occuper que des vies futures. Il faut abandonner les sentiments d’avarice et de convoitise, les passions, les désirs et éviter de commettre les diverses fautes. La vie humaine est comparable aux gouttes de pluie qui tombent dans l’eau ; des bulles s’élèvent et crèvent aussitôt ; plus vite encore que ces bulles passent la vie.
Anciens Soutras  dans les Fleurs de Bouddha
 
*

"La compassion est la graine, la racine  et le fruit du chemin spirituel. Etant partie de notre nature de base, la compassion surgit en des sentiments profonds qui donnent la force et la stabilité à nos attitudes nobles. »
Le XVII Karmapa
*

« Je ne connais rien de plus enclin aux dommages qu’un esprit débridé. »
Bouddha
*

Nous devons nous sentir simplement, en permanence à notre place et en notre propre condition telle qu’elle est, simplement, sans penser que nous sommes en « méditation ».
Dilgo Kyentse Rinpoche 
 
*
 
Bien comprendre le karma, et se servir de cette compréhension pour se détourner du samsara, implique que l’on perçoive comment il engendre les souffrances des six classes d’êtres. Cela nous conduit à prendre conscience de ces souffrances, à nous imprégner de l’idée que le samsara est défectueux par nature, car il n’échappe jamais au jeu de la souffrance.
Kalou Rinpoche

Aucun commentaire: